Inscris-toi au club La Maison Royale de saint Louis
 
 

L'univers des Colombes

La musique à la cour de Louis XIV

Imprégné de l’amour de la musique par son père, qui fut lui-même chanteur et joueur de luth, Louis XIV apportera une attention toute particulière aux Arts.

Dès le début de son règne, il a compris que la musique avait un enjeu politique, c’est pour cela qu’il souhaite l’institutionnaliser en créant une académie de l’opéra en 1669, et ainsi créer un style musical national.

Il confiera cette tâche, au musicien le plus connu de son époque, et un ami :

Jean-Baptiste Lully (1632-1687), compositeur français d’origine italienne. Il est également danseur et violoniste c’est lors d’un bal qu’il rencontre le Roi. À la cour de Versailles, il est le responsable de la musique, de ce fait, il est une référence incontournable de la musique française au XVIIe siècle.

Grâce à lui, plusieurs genres musicaux furent créés :

  • La tragédie lyrique, genre musical entre l’opéra et le ballet qui se déroule en cinq actes et qui a pour thème principal la mythologie.
  • Le grand motet, composition instrumentale souvent religieuse à une ou plusieurs voix.
  • L’ouverture à la française, composition instrumentale qui était jouée avant les tragédies.


Grand amateur de musique et de danse, Louis XIV suivait de près la création des ballets de Lully. Il assistait même parfois aux répétitions. On le surprit un jour à chantonner l’air d’une tragédie bien connue de l’époque, détournant les paroles avec humour :

On entendit alors…
“Le conseil à ses yeux
A beau se présenter
Si tôt qu’il voit sa chienne
Il quitte tout pour elle
Rien ne peut l’arrêter
Quand le beau temps l’appelle”


Découvres toi-aussi le monde de la musique et du chant en lisant Le secret de Louise  !